Univers Végétal

La photosynthèse est le générateur qui met en liaison trois éléments indispensables, la terre nourricière, l'eau, la lumière, pour faire apparaître la végétation, sans laquelle nous ne pourrions pas vivre. D'autres variétés plus archaïques se développent en milieux obscures, tels que des lichens et des champignons. Là, l'eau et un substrat nourricier assez pauvre favorisent l'apparition de cette végétation.

Au pied de la dernière chute du Carbet à la Guadeloupe, le tronc noir de cette arbre penché se détache du vert tropical dominant
Guadeloupe, Basse-Terre, Chutes du Carbet, arbre

Les arbres (étude en Noir et Blanc)

Cellulose, tout le monde a eu l’occasion d’éprouver sa douceur, d'écrire dessus. Hier s’ils ne nous emmaillotaient pas ou permettaient de nous instruire, ils brûlaient dans l’âtre pour réchauffer nos frileux corps. Aujourd’hui, bébés et adultes en ont fait l’expérience.

Remontons le fil historique de ces caresses pour savoir qui les distribue. La matière chère à tout foyer familial trouve racine dans nos forêts du monde entier. Ce sont d’admirables colosses qui élancent leurs ramures vers le ciel pour puiser la photosynthèse indispensable à leur subsistance. Ils sont un des poumons de la terre, celui qui recycle nos déchets carbonés propagés dans cette atmosphère qui nous a donné vie. Ils dépolluent nos sous-sols grâce à la symbiose existant entre eux et les champignons.

Serait-ce hasardeux de penser que nos nuits sont peuplées  de rêves et de cauchemars à cause d’eux ?

Les arbres seraient-ils aussi à l’origine de notre imagination ?

Nous éprouvons autant d’admiration que de crainte à leur encontre. Ils représentent la vie mais aussi l’égarement, la perdition. Ils cachent des créatures mystérieuses à double facettes. Ils sont les gardiens des trésors enfouis. Ils nous offrent leurs fruits généreux. De jour, ils font la joie des randonneurs et des cueilleurs.

Alors je vous propose de vous emmener faire une balade afin d’avoir un autre regard, un autre angle de vision pour les célébrer. Dans leur environnement fantasque ils exhalent leur puissance. Leurs cimetières côtoient l’univers des vivants à même le ciel. Leurs corps pourrissent pour alimenter ce sol qui n’est jamais stérile. Ils cachent des marais, points d’eau vitaux aux créatures sauvages. Les quelques désagréments (ronces, moustiques, tics) ne sont rien au regard de ce qu’ils nous apportent. Après tout rien ne s’acquière dans la facilité.

Il faut avoir conscience que leur disparition sera notre perte. Alors longue vie à ces ainés. Protégeons-les et parlons-en autour de nous.


Arbres (suite en couleur)


Végétation, champignons et fruits


FLEURS


Mangrove et milieu marin


Champs et cultures

En couleur

En noir et blanc

 Ce site est optimisé avec la dernière version des navigateurs. Si vous rencontriez des problèmes, merci de vérifier votre mises à jour.