Univers Minéral

Notre planète se compose de l’Atmosphère, la Biosphère et de l’Hydrosphère, la Terre a une croute rigide appelé Lithosphère. Elle est comparable à la peau d’une orange.

Cette peau constitue notre socle. Son épaisseur est estimée en moyenne entre 5 km sous les océans, 15 km sous les plaines et jusqu’à 100 km sous les reliefs montagneux.

Sa matière, composée principalement de silicate et d’alumine (SiAl), provient du manteau supérieur (Asthénosphère) qui est une couche chaude et ductile. Sur ce manteau liquide flottent les plaques lithosphériques (continents). Plus légères  et moins denses que le magma, elles se comportent comme des radeaux soumis aux courants de convection parcourant le globe.

Cette matière minérale, une fois solidifiée, semble inerte, pourtant elle vit, se transforme, évolue et se désagrège dans un sens propre à chaque architecture moléculaire.

Ces reliefs minéralogiques partagent leurs paysages avec ceux qui sont d’origine sédimentaire. L'érosion façonne constamment ces reliefs et leurs sous-sols.

Si l’histoire de la Terre correspondait à 24 heures, l’arrivée de l’homo sapiens représenterait 20 secondes.

Pic Teide Tenerife : univers minéral dans cette caldeira est omniprésent quelque soit la direction que nous prenons
Canaries, Tenerife, Roche Garcia

Géologie des Pyrénées

Période de Eocène (Ilerdien) environ 40 millions d'années

L'élévation de cette chaine correspond à la fermeture d'une mer peu profonde qui séparait le sud-ouest de la France et le Nord-est de l'Espagne. Roches calcaires sur sa partie orientale, les massifs du centre et de la partie occidentale se composent de roches métamorphiques


Volcans

Pic Teide - 3718 m (Tenerife Archipel des Canaries)

Ce volcan date d'environ 500 000 ans

 


L'archipel des Mascareignes (Iles Maurice, Rodrigue et Réunion, )

 

Phénomène volcanique dit Hot Spot ou point chaud (voir croquis ci-dessous)

 

Ce chapelet d'îles est né entre 8 et 5,5 millions d'années. A cet endroit fixe de la Terre,  la matière en fusion provenant du magma de l'Asthénosphère (matière ductile) remonte à la faveur de courants thermiques convergents  et perce la Lithosphère pour former un socle basaltique qui deviendra une île. Les plaques tectoniques de l'océan indien dérivent vers le nord-est. C'est ainsi que l'île Maurice était là ou se situe maintenant la Réunion. (volcanisme très actif à ce jour sur l'île de la Réunion)

Explication de l'évolution volcanique Hot Spot sur l'Océan Indien
Phénomène Volcanique dit Point Chaud ou Hot Spot

La Soufrière (Guadeloupe)

Ce massif volcanique date de 200 000 ans 



Giant's Causeway (Irlande du Nord)

Composée d'orgues à prismes polygonaux basaltiques. La chaussée des Géants est le reste d'un volcanisme du tertiaire (ère cénozoïque). Conséquence des bouleversements géologiques qui affecta l'océan Atlantique et provoqua son ouverture au nord il y a 40 millions d'années

Panorama de Giant's Causeway et la côte d'Antrim (Irlande du Nord)

Reliefs calcaires et milieu marin

Les érosions météorique et marine façonnent la roche et mettent à jours les couches formées par les dépôts marins durant toutes les transgressions marines. Des pressions telluriques inouïes, lors de ces orogenèses, peuvent modeler les strates de sédiments en ondulations surprenantes.

Les Gorges du Verdon

Les gorges du Verdon

Le Verdon a accentué son lit, se transformant en torrent charriant des masses d’eaux et rochers la fin de la dernière période de glaciation (quaternaire). Les failles des Gorges ont été provoquées par des mouvements tectoniques dans les Préalpes de Castellane pendant la formation des Alpes au Tertiaire. Le Verdon traverse le massif Castellan pour se déverser dans la Durance. Cette rivière passe par la plaine de Salles-sur-Verdon. Depuis 1973 cette plaine est recouverte par le lac de Sainte-croix suite à la construction du barrage.

Le calcaire récifal (mer chaude) du massif c’est constitué pendant la période du Trias jusqu’au Crétacé (Secondaire).


Erosions mécaniques des eaux maritimes et torrents.

Débris, sables, marnes constitueront les futurs reliefs



 Ce site est optimisé avec la dernière version des navigateurs. Si vous rencontriez des problèmes, merci de vérifier votre mises à jour.