Les Abeilles

Les Champignons pourraient-ils sauver le monde ?

Oui, les champignons pourraient venir au secours de notre planète.

La pollution des sols par ensevelissements de stocks de munitions (poudres, gaz sarin,...), déchets chimiques, bactériologiques contaminants, et nucléaires.

 

Voici des liens très intéressants et prometteurs pour notre avenir que je vous encourage à visiter :

 

http://www.arcturius.org/chroniques/il-detient-le-brevet-qui-pourrait-detruire-monsanto-et-changer-le-monde/

 

http://www.futuremag.fr/decryptage/des-champignons-au-secours-de-la-planete

 

http://future.arte.tv/fr/sujet/les-champignons-pourront-ils-sauver-le-monde

 

http://www.univ-paris-diderot.fr/2009/05-enzyme-p-anserina.pdf

 

A suivre les études et articles de Paul Stamets (mycologue) et les recherches de l'université Paris Diderot.


Je suis Charlie
Je suis Charlie




Les récentes tragédies qui ont secoué la France et le Danemark font suite, malheureusement, à l'actualité mondiale qui perdure dans la violence. Ces méfaits nous éloignent peu à peu du vol de la colombe. La fracture sociale s'agrandit de jour en jour, mais n'explique pas cette radicalisation du fondamentalisme religieux.  L'oppression  exercée est de plusieurs natures. L'une provient du dictat de l'argent roi, l'autre de pseudo-religieux et dictateurs qui s'arrogent la fonction d'exterminateur et redresseur de tort au nom d'une légitimité inventée ou volée. Ces prêches aveugles ne répondent pas aux désirs des peuples qui aspirent à la paix et vivre décemment.

 

Si le principe de laïcité fait peur aux conservateurs religieux de toute obédience, c'est parce qu'il contient ce droit fondamental qui est "Liberté"

 

La misère et l'ignorance engendrent des monstres que nul ne souhaiterait connaître.

 

Un rassemblement le 11 de chaque mois est envisageable pour ne pas oublier les victimes et pour arrêter cette escalade d'intolérance. L'Europe ne pliera pas à la violence du terrorisme. En cela cette initiative est louable.


Rassemblement à Paris          le 11 janvier 2015

Fin février 2015, les hommages sont toujours d'actualité sur la place de la République

 Ce site est optimisé avec la dernière version des navigateurs. Si vous rencontriez des problèmes, merci de vérifier votre mises à jour.